Mémoire technique gardiennage

Pourquoi parlons-nous de surveillance humaine ?

Chez Simply’AO nous sommes experts dans la réponse aux appels d’offres publics et privés, nous possédons également une réelle expertise dans la réponse aux appels d’offres en prestation de surveillance humaine, communément appelée le gardiennage.

Gardiennage ou surveillance humaine, quelle différence ?

 

Une différence importante ! 

« Gardiennage » et « vigile » sont malheureusement les termes que nous rencontrons le plus fréquemment dans nos cahier des charges, notamment sur les marchés publics.

Ces termes apportent une connotation négative aux métiers de la surveillance humaine qui méritent de retrouver leurs lettres de noblesse. Pour le commun des mortels, un « vigile » qui exerce en « gardiennage » est souvent un homme avec seulement des gros bras.

STOP aux préjugés ! Même si le métier de « vigile » en sortie de discothèque peut se rapprocher de ce stéréotype, le métier d’Agent de Sécurité nécessite de bien meilleures qualités que celles décrites plus haut.

Les Agents de Sécurité font partie intégrante de la sûreté (tout ce qui concerne la malveillance) et de la sécurité (tout ce qui concerne l’incendie) de notre nation : ils sont présents dans les Etablissements Recevant du Public (centres commerciaux, salles de spectacles, stade de football, théâtres, musées, hôpitaux, jeux olympiques prochainement en France en 2024 ...), dans les administrations publiques (bâtiments, sièges sociaux, conseils régionaux...), dans les Immeubles de Grande Hauteur (IGH), dans la protection de nos sites sensibles (usines classées SEVESO, sites de stockage, etc.), la protection des chantiers...

 

La formation d’un Agent de Sécurité

Le métier est accessible après passage d’une formation appelée le CQP (175 heures de formation), recyclée obligatoirement tous les 5 ans. D’autres profils, comme les Agents SSIAP, nécessitent également le passage de formations afin de pouvoir exercer, ils sont de niveau 1, 2 et 3. Puis, il y a les Agents PIF (point d’inspection filtrage) dans les aéroports, sans oublier les Agents Cynophiles pour effectuer de la détection explosive, etc. qui nécessitent tous des formations poussées en centre de formation agréé par le CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité).

D’ailleurs les Agents de Sécurité doivent également posséder leur autorisation d’exercer délivrée par le CNAPS.

Un Agent de Sécurité est donc une personne formée obligatoirement avant de pouvoir exercer son métier. 

 

Des enjeux importants

Les Agents de Sécurité ont des missions de protection des biens et des personnes ; nombreux sont les articles où nous pouvons lire qu’ils sont intervenus à temps pour sauver une personne victime d’un malaise cardiaque dans un centre commercial ou un accouchement prématuré, etc.

Pas plus tard que la semaine dernière, l’un de nos clients nous indiquait qu’un Agent avait détecté un début d’incendie sur une usine qui fait plusieurs centaines de millions d’euros de chiffre d’affaires. Lorsque nous sommes paisiblement en train de dormir, les Agents de Sécurité, eux, travaillent pour la sécurité de nos biens et des personnes.

Préférer les termes "Agent de Sécurité" et "surveillance humaine" plutôt que "vigile" et "gardiennage" est donc la première étape afin de valoriser ce métier qui est un rouage essentiel à la sécurité et la sûreté de notre nation. 

Nous verrons dans nos prochains articles d'autres notions, plus "graves" à notre sens, utilisées dans le cadre des marchés publics dont il est important de parler ! 

écrit le mar 28/09/2021 - 14:00

Michaël