Rédaction mémoire technique

Un mémoire technique c'est quoi ?

Le mémoire technique est un des éléments clefs de votre réponse dans le cadre d'un appel d'offres public ou privé. Il permettra à l'acheteur de noter votre candidature en termes de technicité et sera pondéré en fonction des critères d'attribution identifié dans le règlement de consultation.

Le second facteur de notation est le prix.

Ces deux éléments constituent le cœur de votre offre, à quoi viennent s'ajouter les éléments administratifs permettant de justifier le capacités de votre entreprise.

Le mémoire technique doit donc répondre parfaitement aux CCTP et doit être personnalisé pour chaque appel d'offres ! Il est très important de prendre ce temps afin de personnaliser votre mémoire par rapport au marché en question. Certains de nos clients sont étonnés de ne pas gagner une affaire alors qu'ils ont fait un copier/coller de leur précédente offre qui elle avait permis de remporter le marché. Il est primordial de bien étudier le cahier des charges techniques afin d'apporter la meilleure réponse possible à celui-ci.

Les 5 étapes afin de réaliser un mémoire technique percutant

1. Analyser le cahier des charges 
 

(CCTP, CCP…) : il est primordial d’analyser le cahier des charges. Cette analyse vous permettra de cibler les compétences ainsi que les moyens humains et techniques nécessaires pour répondre au marché public. Parfois, après lecture du cahier des charges, nous faisons le choix avec nos Clients de ne pas nous positionner sur certains appels d’offres. Nous ne le dirons jamais assez, ciblez les appels d’offres les plus intéressants pour votre entreprise et ne répondez pas à tout ce qui passe. De façon générale, il faut effectuer une analyse de l’ensemble des éléments du DCE avant de prendre la décision du Go ou No Go.

2. Préparer une trame
 

Le premier mémoire technique est le plus long à produire, mais il vous servira par la suite et vous fera gagner un temps précieux. C’est pourquoi, il est très important de partir sur une bonne base lorsque vous créez votre mémoire technique. Investissez du temps sur celui-ci, le vôtre (de temps) ou celui de Simply’AO c’est encore mieux ! Pour vous motiver, pensez que le travail effectué pourra potentiellement vous permettre de signer un beau marché !

Qu’est-ce que vous pouvez réutiliser ? Il y a des points que nous changerez pas systématiquement, par exemple la présentation de votre entreprise, une fois qu’elle est faite de façon professionnelle, vous pouvez la réutiliser. Autre exemple, les moyens matériels que vous utilisez dans le cadre de vos prestations. Préparer une trame vous permet de la réutiliser mais donne également une vision claire de votre offre, de ce que vous aurez à produire et d’estimer le temps nécessaire à cette production.

3. Personnaliser votre mémoire technique 
 

L’étape qui devrait vous prendre le plus de temps devrait être celle-ci. Après avoir analysé le cahier des charges, puis effectué la visite de site (le cas échéant), vous devez personnaliser votre réponse en fonction des besoins techniques. Si vous ne faites pas ce travail de personnalisation, vous ne marquerez évidemment pas les points lors de l’analyse de votre mémoire.

Lorsque nous parlons de personnalisation, la technique est effectivement l’élément le plus important, c’est ce le fond de votre proposition technique, mais vous pouvez aller plus loin. Chez Simply’AO par exemple, nous personnalisons aux couleurs du pouvoir adjudicateur le mémoire technique, nous gardons ce code couleur pour tous nos éléments de présentation, nos différents titres, image, etc.

Peut-on utiliser le logo du pouvoir Adjudicateur sur notre offre ? Nous préférons ne pas le faire, même si votre offre est plus « sexy » avec, le logo peut être protégé et sa reproduction interdite.

Votre document doit être lisible et suffisamment aéré pour donner envie de le lire. Il faut « marketer » votre contenu. Il est parfois plus judicieux de proposer une image plutôt qu’un bloc de texte compacte. Le plus important est de garder un fil conducteur qui permet de lire aisément votre offre. Si vous utilisez Word, n’oubliez pas de justifier vos blocs de texte pour une meilleure lecture, utilisez des outils simples mais efficace comme les tirets, blocs de texte, image, etc. 

Quels outils peut-on utiliser pour faire un mémoire technique ? Tout est possible selon votre niveau de maitrise. Word, bien évidemment, qui nous semble parfaitement adapté pour ce type de document, mais aussi Power Point, Canva, libre Office (gratuit), Adobe In Design, etc. Il est possible de mixer ces différentes plateformes pour un résultat optimal, par exemple, faire la page de garde sur In Design et le mémoire sur un document de traitement de texte. Utiliser un outil que vous maitrisez sera plus judicieux dans un souci de gain de temps et de résultat.

Mettez-vous à la place de la personne qui doit lire votre offre et qui reçoit probablement une dizaine (voir plus) de mémoires à noter ! Vous l’avez compris le fond et la forme sont très important pour vous différencier et marquer des points !  

4. Relisez-vous ou faites-vous relire
 

Ne faites pas l’impasse sur cette étape !

Très fréquemment, lors de la relecture de nos offres, nous constatons des erreurs évidentes que nous aurions pu éviter, de la simple faute d’orthographe à des phrases incompréhensibles par faute de syntaxe. Croyez-en notre expérience, prenez le temps de relire ou de faire relire vos mémoires techniques, si vous le faites par vous-même, faites-le lendemain. Vous corrigerez naturellement ces erreurs mais vous améliorerez davantage votre mémoire technique avec cette relecture. Votre note technique dépend de cette proposition, elle doit être parfaite, comme le travail que vous réaliserez demain si vous êtes attributaires du marché.

5. Faites-vous accompagner 
 

On prêche un peu pour notre paroisse 😊. Pour vos mémoires techniques faire appel à un prestataire comme Simply’AO peut être un investissement judicieux. Nous avons nombre d’exemple de sociétés qui ont signé leur premier appel d’offres en faisant appel à nos services !

Chez Simply'AO, nous avons rédigé plus de 600 mémoires techniques jusqu'à ce jour, faites-nous confiance, c'est notre métier.

écrit le mer 05/05/2021 - 08:22

Michaël